Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Victimes d'arnaques      (4256 témoignages)

Préc.

Suiv.

Abus de confiance

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1660 lectures | ratingStar_17029_1ratingStar_17029_2ratingStar_17029_3ratingStar_17029_4

Il nous est arrivé une histoire un peu hallucinante. Décembre 2005 mon mari se fait embaucher par un ami marocain de ma mere pour être chef cuisinier ds son restaurant que j appellerai "le Z". Juin 2006, ce type que j'appellerai "A" dit à mon homme qu'il voudrait ouvrir une pizzeria et qu'il prendrait mon mari comme pizzaïolo car mon homme fait de tres bonnes pizzas, "J" (=mon mari) est super emballé car il a toujours reve d avoir une pizzeria a cet endroit. Les jours passent et "A" lui dit que pour un marocain il est difficile d ouvrir une affaire ici et qu il aimerait la mettre au nom de mon mari afin de facilité les demarches. "J" trop bon trop con et surtout trop honnete pour croire que quelqu'un lui veut du mal accepte. "A" lui demande de faire un prêt sur notre compte perso de 10 000euros pour commencer les travaux de la pizzeria. Je refuse, mon mari insiste car il croit dur comme fer à ce projet, je cède. "A" refuse de nous faire une reconnaissance de dettes car il dit à mon mari que ça veut dire qu on ne lui fait pas confiance, j insiste il refuse mon mari est gêné de lui redemander et n'insiste pas. Ils font les demarches aupres du tribunal de commerce… Puis "A" dit qu il faut ouvrir un compte pro et que tous les moyens de paiements seraient pour lui car le vrai gérant non officiel c lui (oui tout le monde doit trouver ça hallucinant, moi aussi mais mon mari toujours aussi sympa accepte malgré mes rétissances) , il lui fait faire deux prêts en plus un de 5 000€ et un de 10 000€ dont je suis la cautionnaire, je veux montrer à mon mari quand même que je crois en lui car c'est un bosseur. Juillet 2006 "A" commence à ne plus payer mon mari, pas assez de sous à cause de la pizzéria, je demande ou sont passés les 25 000euros de tous les prêts vu que les travaux n ont même pas débuté, mon mari gêné me dit ""A" les a dépensé pour combler ces dettes mais c'était prévu t inquiet c est normal" normal que pour eux j'ai l impression, mais bon je m'écrase pour ne pas avoir une enieme crise a cause de ce C… aout septembre octobre toujours pas de salaire, mi octobre la pizzéria ouvre enfin, mon mari se tape 15 heures par jours 6jours sur 7. Officiellement c'est le gérant de la pizzéria mais "A" continue à le faire taffer dans le "Z" il gère les deux restaurants seuls car l autre cuisto ainsi que "A" se promène à longueur de journée il y a parfois des services avec 60 personnes à gérer avec une serveuse et mon mari dans le "z" plus les pizzas qu il doit faire, nos enfants et moi meme ne le voyons plus il rentre il est mort, il n est même pas payé, j appelle "A" en hurlant plus d une fois il me mitonne et c'est reparti jusqu a mon prochain appel. Mon mari est interdit bancaire car non seulement les prêts ont servi pour l usage personnel de "A" (grand resto, achat de meubles de luxe pour des serveuses…) mais en plus il nous a mis à découvert de 5000 euros sur le compte pro (sans compter notre compte perso qui n a plus de rentrée d'argent les factures qui s accumulent…) en plus cet ******* garde toutes les caisses, il ne met rien sur le compte, il dit qu il les encaissera quand il y en aura plus. Il fait ouvrir un autre compte à mon mari, en faisant promettre de ne rien me dire pour ne pas m angoisser car je suis alors enceinte de 8 mois. Il garde toujours les chèquiers et CB et nous fait un decouvert de 3 000euros, le jour de mon accouchement il part au Maroc mon homme doit tout gérer il n a pratiquement pas le temps de passer à la maternité je passe mes journées à pleurer en entendant les pères dans les chambres d'à côté rire avec leurs femmes bref. Quelques semaines apres il rentre la CB de la pizzéria a été avalée au Maroc. Il recoit les huissiers il est en redressement judiciaire pour son resto le "Z" il me demande de ranger son bureau car il n a jamais ouvert une lettre en trois ans. Là je me dis j'y vais et je trouve les preuves pour ma mari qu'il se fait escroquer. Il quitte le bureau 5 minutes juste le temps pour moi d'attrapper une lettre au hasard, il revient je finis ce que j'ai à faire je rentre dans ma voiture j'ouvre la lettre. Main chanceuse c'est un chèque de 2 500euros de la pizzéria qu'il s'est versé et qui a ete rejeté faute de provisions. J'ai ma preuve, j'arrive chez moi je le montre à mon mari, fatigué il me dit oui c'est un vieux chèque surement je lui dis regarde la date"j" il vérifie il date de la semaine précédente. Il ouvre les yeux "putain mais ça fait des mois que je suis interdit bancaire il se prend pour qui… ". J'apelle "A" pour lui annoncer que tout est fini il se met en colère nous harcèle au téléphone, vient chez nous je ne veux pas le faire rentrer car mes enfants sont la, je descend il me propose un arrangement, je refuse. Il revient le lendemain, j'étais chez la pédiatre, il m'attendait en haut de la rue il attend que je me gare et me bloque avec sa mercedes, je prends peur mes enfants sont là, ils se mettent à pleurer, il me menace. Nous allons à la gendarmerie, nous portons plainte, l enquête avance on découvre qu il n a jamais rien déclaré aux impots il ne paie donc ni taxe d habitation ni impot sur le revenu. Les impots portent plainte, l'urssaf porte plainte, le propriétaire des murs à qui il doit 100 000euros porte plainte. Je ne vous raconte pas tout car ça prendrait tout le forum je pense lol.

Au procès pourrons nous demander que la pizzéria soit reconnue comme son affaire et que se soit lui qui récupère toutes les dettes ?

Il a transféré tout ses biens au Maroc par une banque, comment peut on prouver qu'il a du patrimoine (il n a rien en france, enfin en tout cas il n a jamais rien mis à son nom, pour se protéger disait il a mon mari).

Quelles sont les peines minimales pour ce genre d affaires ?

Merci de votre aide, je veux que cet escroc soit enfin arrêter car j'ai oublié de préciser qu il avait déjà fait le coup dans deux autres restaurants mais que personne n a porté plainte à cause des menaces qu il faisait. Et qu en fait il ne pouvait ouvrir de pizzeria car en réalité il était interdit bancaire et que c est pour ça que déjà le "z" était au nom de sa femme.encore merci n hésitez pas si vous avez besoin d éclaircissement.

Steffy.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


17029
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pr les voyants/mediums /astros/avez vs deja travaille pr une - voyance et divination

image

Ouais bon… faut peut-être pas s'emballer… faut peut-être lire les petites lignes… et surtout faire le tri parce qu'on trouve de tout dans ce domaine. Tiens voici un autre article… édifiant. Bonjour .. Tout comme vous avant mon...Lire la suite

Marie-therese prefere les femmes (saison 3) en cours - recits erotiques

image

8. Visite au Palais. Palais royal, Paris, 10h. Au volant de ma C4, je me présente à la barrière et aussitôt les sentinelles en grand uniforme style XIXème siècle me présentent les armes. Un agent de faction s'approche de la voiture et je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages