Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Victimes d'arnaques      (4256 témoignages)

Préc.

Suiv.

Jim Jones et la secte guyanaise

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 3776 lectures | ratingStar_46856_1ratingStar_46856_2ratingStar_46856_3ratingStar_46856_4

C'est arrivé le 18 novembre 1978 à Jonestown, une "ville" créée de toutes pièces au coeur de la jungle guyanaise (Etat du Guyana). Ce jour-là, la quasitotalité des adeptes d'une secte américaine se suicident ou sont assassinés sur ordre de leur gourou : Jim Jones. Bilan : 913 morts dont plus de 200 enfants. Une des tragédies les plus meurtrières du monde sectaire.

 

Trois jours auparavant, un sénateur américain, Léo J. Ryan, arrive en compagnie d'une équipe de télévision à Georgetown (capitale du Guyana) avec une mission officielle : vérifier qu'aucun citoyen américain n'est retenu contre son gré à Jonestown.  

 

La secte, créée dans l'Indiana 30 ans plus tôt par le pasteur Jim Jones, a depuis longtemps basculé dans la folie totalitaire au service exclusif de son leader. Viols, tortures, détournements de fonds, captations d'héritage, travail forcé, humiliation, obéissance aveugle font partie de la vie quotidienne à Jonestown.

 

Durant 72 heures, Jim Jones et ses adeptes jouent une remarquable comédie au Sénateur Ryan, à son entourage et aux journalistes de NBC. La réalité présentée est tellement parfaite que le sénateur est sur le point de se laisser convaincre.

 

Mais au moment du départ, le rideau se déchire : une dizaine d'adeptes manifestent leur volonté de quitter Jonestown. C'est l'élément déclencheur du drame.

 

Jim Jones fait mine de céder et laisse partir le sénateur, la télévision et les dissidents. Mais arrivés au pied de leur avion, les hommes de main du gourou les assassinent froidement.

Jim Jones se sait perdu ! Deux heures plus tard, il donne alors l'ordre du grand départ : un "suicide" collectif de l'ensemble de la communauté, maintes fois simulé les années précédentes.

 

Jim Jones, la folie meurtrière d'un gourou raconte les derniers jours de Jonestown sous la forme d'un documentaire comportant des séquences fictionnées. Nous suivons heure par heure l'enquête du Sénateur Ryan. Mais au-delà de la réalité "officielle" , ce film entraîne le téléspectateur dans le quotidien monstrueux de la secte.

 

 

http://programmes.france3.fr/jim-j[… ]umsite=172.

 

http://www.affaires-criminelles.com/bio_121.php
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


46856
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pr les voyants/mediums /astros/avez vs deja travaille pr une - voyance et divination

image

Ouais bon… faut peut-être pas s'emballer… faut peut-être lire les petites lignes… et surtout faire le tri parce qu'on trouve de tout dans ce domaine. Tiens voici un autre article… édifiant. Bonjour .. Tout comme vous avant mon...Lire la suite

Marie-therese prefere les femmes (saison 3) en cours - recits erotiques

image

8. Visite au Palais. Palais royal, Paris, 10h. Au volant de ma C4, je me présente à la barrière et aussitôt les sentinelles en grand uniforme style XIXème siècle me présentent les armes. Un agent de faction s'approche de la voiture et je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages