Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Victimes d'arnaques      (4256 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ne plus pensez négativement

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 26/01/10 | Mis en ligne le 14/06/12
Mail  
| 197 lectures | ratingStar_267905_1ratingStar_267905_2ratingStar_267905_3ratingStar_267905_4
Bonsoir. Il existe des sites et des forums, dont celui-ci, qui mettent en avant vos peurs, vos problèmes, votre pessimisme en général. Cela fait un bien fou d'en parler, d'avoir des avis extérieurs, des avis neutres, nous sommes bien d'accord. Mais, au fond, cela ne change pas grand chose sur notre personnalité. Je pense que pour cela, il faut se changer soi même. Et pour ce faire, il faut POSITIVER. Bien sûr, plus facile à dire qu'à faire, je ne le sais que trop bien. Lorsque l'on touche le fond, s'en sortir devient extrêmement difficile, peu importe les contacts qui viennent nous réconforter. Mais saviez vous qu'il existe AUSSI des sites positifs ? Pour la petite histoire, personnellement, je ne suis pas négatif. J'essaye tout les jours ou presque, de positiver, car je sais bien que finalement, le bien ou le mal être, c'est surtout une perception de soi, rien de plus. Mais quelques fois, j'ai des passages à vide. Dans ces moments, je ne suis plus motivé à rien, je ne fais rien, je ne sors plus, je ne vois personne. Et si je ne vois personne, c'est parce que je me sais blessant, je préfère largement rester seul pour ne pas regretter par la suite. Mon dernier passage à vide remonte à… Novembre. Il y a peu, en fait. Durant ce lap de temps, plus d'une semaine tout de même, je ne répondais plus aux mails, je ne sortais plus, je ne décrochais plus, je ne répondais plus aux sms et, comme dit en haut, je ne faisais rien, à part traîner sur le net à regarder des vidéos déjà vues. Me connaissant plus ou moins, je sais que ces passages durent un petit moment puis disparaissent. Mais celui-ci était véritablement difficile, et long. Tout simplement car j'étais oppressé de partout : famille, travail, amis. Je n'avais plus aucun "oasis". Et je ne savais plus quoi faire. Mais un jour, à trainer sur le net comme d'habitude, je suis tombé sur un lien "positif". N'étant pas forcément enclin à ce genre de site, qui sont souvent totalement niais, ou alors proche de la secte, je m'y suis aventuré sans aucune conviction. Et pourtant… Rapidement, les histoires évoquées, le ton de la personne, m'ont fait révisé mon jugement. La personne qui était devant moi, ou plutôt, le site, avait quelque chose de sincère, de sympathique, et surtout, de positif. J'ai parcouru une bonne partie du site en une soirée. Le lendemain, j'allais déjà beaucoup mieux. Ola, j'en vois déjà en train de cliquer sur le bouton pour alerter les modérateurs, pensant que je suis en train de, finalement, que de faire de la pub éhontée sur un sujet sensible. Eh bien non. En effet, le site est entièrement gratuit, de l'inscription au téléchargement. Il n'y a pas d'arnaque, ce n'est pas sectaire, et vous ne me financerez en aucun cas un voyage aux Seychelles où je ne sais où. Je vous demanderais alors juste de lire le texte du lien suivant : [… ] p ? Id=33080. Vous verrez bien vite que mon histoire est vraie, comme le club positif dont je suis désormais membre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


267905
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pr les voyants/mediums /astros/avez vs deja travaille pr une - voyance et divination

image

Ouais bon… faut peut-être pas s'emballer… faut peut-être lire les petites lignes… et surtout faire le tri parce qu'on trouve de tout dans ce domaine. Tiens voici un autre article… édifiant. Bonjour .. Tout comme vous avant mon...Lire la suite

Marie-therese prefere les femmes (saison 3) en cours - recits erotiques

image

8. Visite au Palais. Palais royal, Paris, 10h. Au volant de ma C4, je me présente à la barrière et aussitôt les sentinelles en grand uniforme style XIXème siècle me présentent les armes. Un agent de faction s'approche de la voiture et je...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages