Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Vivre à l'étranger      (554 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vis en France sans carte de séjour.

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1152 lectures | ratingStar_216819_1ratingStar_216819_2ratingStar_216819_3ratingStar_216819_4

Je suis venue en France en 2001, le jour de mes 18 ans, pour y rejoindre toute ma famille (parents, grands parents, tantes, oncles et cousins). Je n'ai donc plus aucun lien avec mon pays d'origine. A mon arrivée en France, mes parents (dont je suis la fille unique) n'avaient pas encore leurs cartes de séjour. Je ne pouvais donc pas prétendre à un titre de séjour ";vie privée et familiale"; Un écrivain public m'a alors conseillé de demander l'asile territorial, ce que j'ai fait : résultat : 2 récépissés consécutifs, puis refus de titre de séjour et une lettre m'invitant à quitter le territoire sous un délai d'1 mois. C'était en 2003. J'ai fait un recours administratif, réponse négative sous le motif que mes attaches familiales en France n'étaient pas solides (car mes parents n'étaient pas régularisés à l'époque). Découragée et ayant eu peur d'être expulsée, je n'ai pas eu la force de refaire une demande auprès de la préfecture. Mais pendant ce temps, j'ai fait des études… sans jamais avoir été inquiétée (la fac ne m'avait jamais exigée une carte de séjour). Après 8 ans, j'ai obtenu un Master avec mention, meilleure étudiante de la classe. Ensuite, on m'a proposé de faire une thèse de doctorat financée (donc de signer un contrat de travail). Alors j'ai fait appel à la préfecture afin de régulariser ma situation. J'ai demandé une carte de séjour ";vie privée et familiale"; (car mes parents sont en règle depuis 2005 et ils travaillent. Tous les autres membres de ma famille sont français. De plus, je suis Pacsée avec mon conjoint Français et nous vivons ensemble depuis plus d'un an). Mais ma fac (celle dans laquelle je prépare mon doctorat) et qui m'exige désormais mon titre de séjour, m'a fait savoir que je pouvais obtenir un titre de séjour ";scientifique";. Le problème, c'est qu'actuellement je suis illégale et j'attends depuis 2 mois, la réponse de la préfecture pour ma demande de carte ";vie privée et familiale"; Entre temps, on m'a fait signer un contrat de travail et m'a demandé d'envoyer ma carte de séjour urgemment par la poste. Je travaille depuis 1 mois et demi sans papiers et je commence à avoir peur que l'employeur mette fin à mon contrat de travail pour faute de présentation de carte de séjour. Cette situation me déprime sérieusement car mon travail est la seule chose qui me donne l'impression d'être en vie, après le soutien de ma famille et de mon conjoint. Comment expliquer à mon employeur que j'attends une réponse de la préfecture depuis 2 mois ? (apparemment, l'employeur n'est pas censé savoir que je suis en situation irrégulière, même s'il ne m'a pas demandé mon titre de séjour lors de la constitution de mon dossier).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


216819
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La revelation gay ado en cours

image

Bonsoir bonsoir ! D'abord, je tiens à m'excuser pour cette absence un peu longue mais j'ai eu une fin de semaine assez chargée et la rentrée ne vas pas arranger les choses. Je vais quand même essayer de faire de mon mieux car vous êtes de plus...Lire la suite

Pourquoi londres et madrid se dechirent sur gibraltar - les journaux televises de france 2

image

Encore plus que vous ne croyez… c'est l'alpha et l'omega de la genèse de beaucoup de conflits jusqu'à ce jour. De par le monde suite à ses promesses contradictoires, qui n'ont servi qu'à diviser pour règner, Et sa propre allégeance envers le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages