Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Voisins / Voisinage      (1656 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment établir une bonne relation de voisinage

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1058 lectures | ratingStar_140746_1ratingStar_140746_2ratingStar_140746_3ratingStar_140746_4

Alors ça me rappelle une altercation que j'ai eu avec un de mes voisins… ; peu importe la cause, mais le fait est que ce voisin (qui ne savait pas que j'étais sa voisine) arrive vers moi avec un coutelas à la main (il était en train de couper des arbustes) , en me reprochant vivement un truc que j'ai fait… je me sens agressée et du coup je suis sur la défensive et je l'agresse à mon tour genre "vous croyez me faire peur ? " et me défend d'avoir fait ce qu'il me reproche. A son tour il s'énerve encore plus, donc moi aussi, je finis par l'insulter et partir… arrivée chez moi je fulmine, je ressasse la discussion, je finis par me dire que ses reproches sont peut-être fondés mais qu'il n'avait pas à m'agresser pour autant, je me dis aussi que j'y suis allée un peu fort également… mais ça ne calme pas ma fureur et je sens qu'il faut absolument qu'elle sorte de moi… alors je me décide à aller tenter de discuter avec mon voisin… je m'approche de sa maison, il me voit venir et sort de chez lui, l'air méchant… dès que je suis à sa portée je lui sors "je suis venue m'excuser, je n'aurais pas du m'emporter de la sorte" (incroyable, c'est sorti tout seul, je n'avais pas du tout prévu de dire cela) et là je vois son visage s'adoucir d'un cuop, comme s'il était lui-même soulagé, et il me sort "pareil pour moi, je n'aurais pas du vous parler aussi durement"… et là brusquement ma "colère" s'évanouit… du coup on s'est expliqués calmement et on est ressortis sereins de cette discussion.

Alors voilà, je pourrais me dire que tout va bien, initialement on a assouvi notre besoin primitif de faire la guerre, et puis on a réussi à discuter et à enterrer la hache de guerre.

Et bien non ça ne me suffit pas, parce que je déteste ressentir cette fureur qui me fait sortir de mes gonds, j'ai l'impression qu'un truc me bouffe de l'intérieur, et même si elle ne dure pas longtemps, j'ai le sentiment qu'elle laisse des marques durables.

Alors je me dis que j'aimerais en effet maitriser un peu plus les notions dont parle hashimoto, sur les "freins de la discussion" et être en mesure de garder mon sang-froid quand je me sens agressée et faire en sorte que la discussion soit constructive d'emblée. Et pour assouvir mon besoin de gueguerre, j'irais me défouler sur la playstation.

Quel rapport avec les enfants ? Et bien quand mon fils fait sa tète de mule, et me regarde avec un air mécontent, je me sens agressée… et donc j'agresse en retour alors je suis bien contente d'avoir lu Filliozat, Faber et Gordon, non pas pour appliquer leur méthode à la lettre (je déteste les "méthodes") mais juste pour m'avoir permis de refléchir et de me remettre en question.

Quelques trucs que j'ai retenu de ces bouquins et qui ne me semblent pas être de la manipulation :

Quand mon fils m'apporte un "dessin" et se dépèche de le sortir de son cas pour me le montrer, je le regarde avec attention et plutôt que de dire "je suis très fière de toi", je prend un air "excité" et je lui dis "oh ! Mais c'est un soleil ! Il brille très fort… et tu as dessiné des oiseaux à côté ? " et en général il me décrit son dessin avec enthousiasme… je trouve ça bien, car je préfère avant tout que mon fils fasse des choses parce qu'il a envie de les faire, et non pour me faire plaisir ou pour que je sois fière de lui.

Quand mon fils refuse de s'habiller et d'aller à l'école, je lui dit que moi aussi j'ai souvent envie de ne pas aller travailler et que je préfererais rester à la maison jouer avec lui, mais que ce n'est pas possible, que je dois aller travailler et qu'il faut qu'il aille à l'école, alors comme on n'a pas le choix, on va essayer de se motiver l'un l'autre, alors je lui parle par exemple de ses copains, de la récré, de son maître qu'il adore etc etc et je lui dis que moi j'ai mes patients qui m'attendent, qu'ils sont malades et qu'il faut bien que quelqu'un leur fasse les pansements je ne pense pas que je le manipule, disons que je l'aide à trouver la motivation pour faire un truc "obligé"

Dis moi, tu vois de la manipulation la-dedans ? Ou en tout cas quelque chose qui porte préjudice à mon fils ?

Donc en gros, j'utilise surtout ces bouquins pour envisager une situation sous un autre angle de vue, et je pioche dedans des petits trucs qui correspondent à mon caractère et que je peux m'approprier facilement… disons que ce sont des trucs naturels pour moi, mais je n'y avais pas pensé avant.

Je suis d'accord avec toi que la maitrise de la CNV et de ses tournures de phrases particulières peut entraîner une dérive, et que si le parent pense qu'il peut et doit systématiquement appliquer cette méthode pour que l'enfant soit de son avis, c'est nul. Si mon fils ne veut pas aller à la plage comme je l'avais prévu mais préfère aller faire du vélo avec un copain, il ne me viendra pas à l'idée de tenter de le faire changer d'avis au moyen d'une quelconque technique de persuasion, que ce soit la CNV, l'autorité, la promesse de récompense etc etc.

Mais bon, Hashimoto va dans ce sens aussi quand elle critique son patron qui fait de la pseudo-CNV pour en fait imposer SON point de vue. A mon avis, la CNV part d'un principe louable mais qu'elle peut malheureusement être utilisée à des fins non louables.

Alors je n'envisage pas d'appliquer à la lettre la CNV ou toute autre "méthode", mais je n'envisage pas non plus de la rejeter en bloc sous prétexte qu'on peut l'utiliser à mauvais escient.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


140746
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Voisins de merde - nuisances sonores

image

Non non je melange pas tout, je sais que c'est pas une question de race etc je ne disais pas ça a mal, juste pour preciser que c'est etonnant car des musulmans sont respectueux justement mais ceux là, ils sont très meprisants, agressifs . Qu'ils...Lire la suite

Voisins extremement bruyants sujets recents 2013 - nuisances sonores

image

Bonjour, Je suis vraiment désolé pour toi et si tu as pu lire quelques sujets tu verras que je suis passé par là. En effet pour avoir la paix chez soi, il faut se battre. Dans ton cas, visiblement les autorités n'en ont rien à faire, et bien...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages