Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Voisins / Voisinage      (1656 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nuisances sonores : nos voisins n'arrêtent pas de se plaindre

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 954 lectures | ratingStar_221410_1ratingStar_221410_2ratingStar_221410_3ratingStar_221410_4

Mon épouse et moi avons la trentaine. Nous sommes locataires au troisième étage d'un immeuble de 4 étages. Cet immeuble est vieux, pas du tout insonorisé, bref tout pour se gêner les uns des autres. Je comprends tout à fait la position des gens qui se plaignent de bruits le soir, ou dans la journée (pas, chaise, table, rire, des paroles, la vaisselle, etc) Mais je tiens à dire aussi que mes voisines du dessous, se plaignent de nous comme étant très bruyants, à longueur de journée, et tous les jours (Chaise, lit, chasse d'eau, vaisselle, repas, etc)

 

Hier soir nous avons eu un ami jusqu'à 22h00. Sauf erreur de ma part, la loi impose un arrêt de tout bruit après 22h00. Sauf que pour moi nuisance sonore c'est de la musique trop forte, la télé trop forte, des cris, des rires, bref tout ce qui est considéré comme au dessus de la normale. Donc dans un immeuble où l'insonorisation est inexistante (et je tiens à dire que nous n'avons malheureusement pas encore d'enfants), faut il arrêter de manger, se laver, marcher, faire la table, bref vivre. Je veux bien être arrangeant, et être civilisé, mais déjà lorsque un voisin vient en étant agressif, sans me laisser parler, et surtout sans étudier une solution de bonne entente, et bien moi je pense à la loi. Avant 22h00, nous avons le droit de vivre en faisant attention, maintenant si des voisins ont des horaires décalés, déjà ils nous en parlent avant de se plaindre de façon virulente. Et ensuite on essai de trouver un terrain d'entente.

 

Maintenant, quand malgré tout l'immeuble étant, on y arrive pas. Mo j'estime que le samedi ou le dimanche nous avons le droit mon épouse et moi d'utiliser notre appartement dans la journée. J'estime ne pas dépasser ce que je qualifierais de bruits normaux, donc il faudrait plutôt voir du côté des promoteurs et arranger l'insonorisation. J'ai été élevé dans le respect des gens, et j'ai appris à ne pas faire de bruit après 22h00. je ne suis pas quelqu'un qui sort ou fait la fête comme des jeunes qui mettent la musique à fond tous les soirs. On ne se dispute pas violemment mon épouse et moi en jetant la vaisselle par terre, on ne saute pas sur le lit, etc...

 

Excusez du peu, mais nous vivons en faisant attention au maximum, mais malheureusement ça s'entend quand même. J'ai connu ces bruits de pas, de meuble dans un ancien appartement, mais le voisin du dessus était une personne âgée, malentendant et donc naturellement nous avons toléré ces bruits naturels. Ce monsieur ne le faisait pas exprès, et n'avait pas l'intention de nuire. Par contre, moi je suis d'accord encore une fois pour discuter en gens civilisés, faire des constats sur place, prendre des conseils. Mais lorsque l'on m'agresse et surtout mon épouse quand je ne suis pas là, et bien mon sang boue et la prochaine fois j'utiliserai la loi. Autre chose, pas de règlement intérieur présenté par le syndic sur ces histoires de bruits, donc nous n'avons rien à nous reprocher.

 

C'est normal c'est du bon sens. Donc le gens qui se plaignent, déjà venez rencontrer vos voisins et expliquer vous calmement, et envisagez des solutions en commun. Maintenant ne demandez pas l'impossible. Un bébé qui pleure la nuit, vous faites quoi, vous le tuez ? Non bien sur car c'est naturel, il faut l'accepter. Je le répète j'ai aussi vécu les mêmes choses, et je ne me suis jamais plaint considérant que la vie en appartement induit des soucis de bruits. Ça va avec.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


221410
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par yaesu | le 08/12/11 à 04:58

Bonjour,

J'ai lu avec attention votre texte, et moi est ma concubine on ai dans un cas un peut similaire.

On habite depuis mai dans un vieille immeuble qui n'est pas isolé du tous.

Ma compagne étant malentendante et appareiller elle est obligé de parlé et mètre le son de la télé un peut fort.

Le voisin du dessus est au courant,pendant des semaines il ne nous disais trop rien jusqu’à ce qu'il vienne hier soir frapper comme un malade dans notre porte pour nous dire de baisser le son de la télé et de parler moins fort.

Ma compagne qui lui à ouvert la porte était sous le choc et desamparé devant sa virulence.

Je ne comprend pas pourquoi une telle virulence alors qu'avant on s'entendais très bien, il aurais plus lui dire avec politesse et respect.

Maintenant on ce demande comment faire, car si ma compagne ne peut plus regardé la télé et si on ne peut plus parler sans avoir peur que notre voisin descende ou va t'on.

Je trouve qu'll devrait être tolérant sachant l'handicap de ma compagne mes non il en a rien à foutre et pense cas lui.

De notre coté on et conscient de la gène occasionner.



Histoires vécues sur le même thème

Voisins de merde - nuisances sonores

image

Non non je melange pas tout, je sais que c'est pas une question de race etc je ne disais pas ça a mal, juste pour preciser que c'est etonnant car des musulmans sont respectueux justement mais ceux là, ils sont très meprisants, agressifs . Qu'ils...Lire la suite

Voisins extremement bruyants sujets recents 2013 - nuisances sonores

image

Bonjour, Je suis vraiment désolé pour toi et si tu as pu lire quelques sujets tu verras que je suis passé par là. En effet pour avoir la paix chez soi, il faut se battre. Dans ton cas, visiblement les autorités n'en ont rien à faire, et bien...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages