Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Voisins / Voisinage      (1656 témoignages)

Préc.

Suiv.

Réponse du berger à la bergère

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 516 lectures | ratingStar_15499_1ratingStar_15499_2ratingStar_15499_3ratingStar_15499_4

Une dingue est arrivée dans notre immeuble, avec son fils de 11 ans. Immeuble très mal isolé phoniquement d'accord, ceci dit avant nous n'entendions absolument pas les voisins. Ils étaient froids méprisants et distants. On les regrette.

Les nouveaux on les entend depuis le parking, la mère marche avec des talons et lourdement sur du parquet, déplace des meubles à toute heure. Fait tomber des objets lours à 3h du matin.

Je suis monté, moi à l'étage, elle, sur ses grands chevaux en disant qu'elle ne comprenait pas. Résultat : pire. Voyez, comme vous.

Elle a même monté le bourrichon à son c** de fils contre nous, il s'amusait à inviter ses copains en fin d'après midi régulièrement avec des jeux comme faire le plus de bruit possible en faisant retomber lourdement ce qui doit être des meubles lourds, en criant bien sûr. Ou à frapper sur notre porte en passant.

Moi aussi je leur ai montré que j'étais joueur.

Ma réaction : la guerre. J'ai vu ma femme, pourtant très calme, en souffrir nerveusement. Alors je les ai fait chier, à mort.

- le top : donner des coups de talon dans une cloison (mur non porteur) , ça monte bien, ça leur donne l'impression que quelqu'un chez eux leur fait le même coup qu'ils vous font. Moi je m'installais en face du mur, assis, ordi portable sur les genoux, ils feront plus de bruits au départ pour vous dominer mais vous continuez, 30s plus tard un bon coup de talon, 1 m plus tard je fais encore résonner un bon coup, ça pouvait durer des heures mais ils sont sortis peu après, coincidence. Alors j'ai arrêté. Et puis quand ils sont de retour je recommence. Une journée, un soir comme ça. J'ai eu la paix une semaine. Après quand ça a recommencé je rejoue moi aussi. Ca les calme.

- aller les voir et gueuler. Moi quand on me répond "mais vous passez votre temps à nous espionner ou quoi ? ", je ne gueule pas. J'hurle, je fais vilain et pas poli. Et si possible à un moment où ils ont arrêté de faire du bruit, eh oui à 2 heures du matin j'aime bien aller leur demander si ils ont du sel, en caleçon.

J'ai voulu appeler la police une fois, 3h plus tard ils m'ont rappelé en me disant qu'ils trouvaient personne.

Je me suis dit qu'il faut les faire chier, leur faire peur. A la limite ils ont bien raison car me sont passées des idées bien étranges vers la fin. Je ne savais pas ce que c'était d'avoir quelqu'un qui fait du bruit AU DESSUS DE CHEZ VOUS. Terrible.

J'ai pourri l'ambiance c'est vrai, maintenant les voisins m'évitent car ils m'ont entendu hurler des insanités, l'insulter, faire du bruit, écrire des mots sympas dans le couloir. Au début ils venaient me voir en disant de baisser un peu la musique, j'aurai voulu les y voir d'habiter en dessous de ces dingues. Celui du dessous, avec qui j'en parlais un jour, me dit "ah oui mais l'immeuble est bruyant de toutes façons, c'est la construction qui veut ça et puis vous aussi je vous entend malgré mon isolation au plafond alors". Et bien alors fallait voir sa tronche quand moi et ma femme, invités chez lui, alors qu'on entendait des BLAMS !!! Venir d'en haut, je le regarde droit dans les yeux et je lui dis "ben tu vois il y a personne chez nous, ces bruits ça vient de plus haut"… -"Ah oui, quand même"… No comment.

Mais maintenant j'ai la paix. Bon c'est relatif parce que quand on est con on est con et ils s'oublient de temps en temps.

Ils se disent à mon sujet sans doute "c'est un con, mais faut pas l'emmerder". Les voisins pourraient me dire merci d'ailleurs, mais comme souvent ne comptez sur aucune solidarité.

Alors voilà je n'ose pas trop vous conseiller, votre réaction dépend de votre caractère, moi je suis têtu et je peux aller très très loin pour avoir ce que je veux, et le calme chez moi c'est le minimum vital, mais le problème est réel et sérieux. Je voulais vous faire part de mon expérience perso. Je vous dis quand même qu'il faut pas être timide, faut aller les emmerder, surtout pas subir ça parce que c'est dur mentalement. Ca peut vous pourrir la vie, vous rentrez chez vous après le boulot et vous voulez être tranquille, et BLAM… vous dormez et BLAMMM !!!!!!!! Et comptez pas sur le syndic de trop, souvent ils sont là juste pour encaisser, et veulent faire le moins et le moins de vagues possibles.

Vous avez un emploi du temps stressant vous dites. Ne supportez pas cela plus longtemps. Déménagez si vous pouvez ou rendez-lui la vie moins facile.

Mes parasites aiment bien déranger les autres mais ils n'ont pas aimé que je les dérange, voilà ce que j'ai constaté. N'oubliez pas de dédramatiser auprès de votre fille la situation, lui expliquer le bruit que vous pourrez faire. Elle doit comprendre et être de votre côté.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


15499
b
Moi aussi !
14 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Voisins de merde - nuisances sonores

image

Non non je melange pas tout, je sais que c'est pas une question de race etc je ne disais pas ça a mal, juste pour preciser que c'est etonnant car des musulmans sont respectueux justement mais ceux là, ils sont très meprisants, agressifs . Qu'ils...Lire la suite

Voisins extremement bruyants sujets recents 2013 - nuisances sonores

image

Bonjour, Je suis vraiment désolé pour toi et si tu as pu lire quelques sujets tu verras que je suis passé par là. En effet pour avoir la paix chez soi, il faut se battre. Dans ton cas, visiblement les autorités n'en ont rien à faire, et bien...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages