Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Voyages      (8184 témoignages)

Préc.

Suiv.

Voyages dans l'espace: bientôt possible mais uniquement pour les milliardaires ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 240 lectures | ratingStar_93414_1ratingStar_93414_2ratingStar_93414_3ratingStar_93414_4

Un soir de juillet 1969 , allongé sur la table, les yeux gonflés de fatigue et de sommeil, il était 3 ou 4 heures du matin, je regardais une mauvaise image noir et blanc de télé.Armstrong posa enfin… le premier, le pied sur la Lune.En haut de l'écran, selon le libellé consacré, apparaissait : " En direct de la Lune ! "   Si je n'avais pas encore les mots et la mâturité suffisante pour comprendre totalement le grandiose de l'événement, j'étais absolument subjugué et ému par la prouesse technologique et le fantastique de la mission.J'ai lu tous les compte-rendus et suivi toutes les péripéties de l'exploration spatiale pendant longtemps sans oublier d'aller voir dans la littérature les réflexions de Jules Verne sur le sujet . Cet événement fut et restera  exceptionnel.Et c'est de l'exception dont il s'agit, parce que ce moment appartient certes à toute l'humanité du point de vue de l'Histoire, mais c'est avant tout le domaine de la science, le monde des savants .  Et ce monde-là nous est à nous, commun des mortels, étranger ! Non pas qu'il nous est inaccesible par la connaissance ou interdit dans la pratique, mais il demande tout un parcours d'études, de spécialisations, de capacités physiques et intellectuelles, de compétences assez exceptionnelles pour le côtoyer et le pratiquer . Nous pouvons l'atteindre et y entrer vraiment par une autre dimension, celle du rêve, de la poésie, de la littérature, de l'émotion artistique, de la pensée philosophique, de la croyance religieuse pour d'autres, etc…  Il n'y a que les savants en réalité et les grands explorateurs géographes, mathématiciens, astronomes, à une certaine époque, pour dire et prouver scientifiquement que la Terre est ronde .  Eratosthène fut le premier ! La gravitation universelle est une idée de magicien .  Comment concevoir que les planètes " tiennent ensemble " grâce à des forces invisibles .  Newton en a apporté la preuve !  L'histoire de l'aventure spatiale du 20° siècle est véritablement le grand récit, le merveilleux conte, le seul grand mythe moderne que nous pourrons raconter à nos enfants.Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous avons quitté la Terre, cette mère qui nous a enfanté depuis la nuit des temps, cette génitrice douce pour certains, amère pour d'autres, mais qui représente ce sol immuable sur lequel nous marchons, cette stabilité dont dépend notre propre équilibre  , qui est à la fois le lieu de notre propre vie et le refuge de nos pensées, et qui est trop souvent en danger à cause de nos entreprises…  L'aventure spatiale du 21° siècle aura probablement une autre dimension, fera référence à un autre sens de l'exploitation de l'espace avec l'aide de technologies futures très sophistiquées, mais surtout, elle sera liée encore plus qu'à ses débuts à des questions de crédits, d'enveloppes financières allouées aux agences de l'espace.Les choix budgétaires seront de plus en plus mesurés, pour ne pas dire, drastiques, et les échecs technologiques et humains (souhaitons qu'ils soient particulièrement rares) seront déterminants pour l'avenir des missions (et de leur importance) dans le temps . C'est la compétition " à mort " , à la fois politique, idéologique, économique, technologique entre l'Est et l'Ouest qui a donné lieu à  :" Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité ! " .La conquête de la Lune, c'est l'aboutissement d'un conflit stratégique de domination entre 2 systèmes politiques qui se sont fait " pacifiquement " la guerre pendant environ deux décennies . Après cette guerre de l'espace à petite échelle et faute de protagonistes belliqueux, c'est la pacification des relations qui fait entrer l'exploration spatiale dans une seconde phase.On ne parle plus vraiment de conquêtes (parce qu'il n'y a plus d'ennemi à abattre et de territoires à reprendre) , mais d'explorations . Et on invente même la notion de tourisme spatial !  Mais comme avant les congés payés, c'est les plus fortunés qui voyagent, prennent des vacances, font du tourisme .  Le seul problème, et il est de taille, c'est qu'on est dans une autre dimension (peut-être la 4°  ?). On a changé d'échelle, de dimension spatiale, de temps, et surtout de moyens financiers !!!  Les grandes fortunes vont devoir mettre la main à la poche, mais ces richissimes qui vont rêver quelques instants en apesanteur, ne vont pas par leur financement, se substituer aux crédits des agences spatiales.Parler de démocratisation de l'aventure spatiale, c'est ignorer toutes les contraintes auxquelles ces voyages sont soumis . Par ailleurs, ces vols ne peuvent être que distincts de l'exploration scientifique spatiale actuelle, avoir leurs propres budgets, le matériel, la technologie, le personnel, les compétences, etc… Mettre aujourd'hui un milliardaire en bonne santé dans un Soyouz ou une Navette pour faire un petit bond dans l'espace, n'a rien à voir avec une activité touristique à grande échelle !  On ne va pas parler non plus de tourisme de masse, même si le billet ne revenait pas plus cher que celui d'un TGV.  Et puis, arrêtons de rêver comme des milliardaires que nous ne sommes pas, car c'est mal barré pour que nous le devenions massivement, même en adoptant la formule magique : " Travailler plus pour gagner plus ! " Soyons plutôt visionnaires dans nos rêves comme Jules Verne le fut.Cet homme était à la fois un naïf merveilleux imprégné de science et un philosophe profond.Cette aventure-là, nous sommes toujours prêts à la vivre et laissons à quelques scientifiques de l'espace dont c'est leur métier, réaliser leur mission d'exception, pour nous permettre de vivre à travers les mythes que nous façonnerons ensemble, de générations en générations, nos propres rêves  …   
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


93414
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Voyages astraux - voyage interieur, introspection

image

Des exemples d'expérience de RL (=Rêve Lucide) , de paralysie du sommeil et de voyage astral : j'en ai à la pelle. Mais voici mon expérience vécue ce matin : comme avant chaque RL, j'ai ressenti les signes avant-coureurs ; comme les...Lire la suite

Reves tres (tres?) bizarres - reves et cauchemars

image

Bonjours depuis quelques jours j'essaye de faire des voyages astraux. Peut être que vous trouverai cela nul ou dangereux mais la n'est pas la question. D'ailleurs je n'y suis pas encore parvenu à proprement dit. Je le dis juste à titre...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages