Histoire vécue Vie professionnelle > Relation collègues      (992 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma collegue est elle hysterique/histrionique ? - hysterie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 16/12/13 | Mis en ligne le 16/06/14
Mail  
| 1163 lectures | ratingStar_531512_1ratingStar_531512_2ratingStar_531512_3ratingStar_531512_4
Bonjour, Je viens sur ce site car j'ai besoin de conseils. Je cherche à savoir si l'une de mes collègues souffre d'hystérie (trouble histrionique) Mon histoire est longue, je vais essayer d'aller à l'essentiel. Il y a un an, je suis tombé amoureux de cette collègue. Nous sommes tous les deux mariés. Je passe sur l'aspect moral mais en ce qui me concerne, mes sentiments étaient sincères. Après avoir passé de longs moments à discuter, à rires, à nous voir en cachette de son mari, à avoir un comportement tactile l'un envers l'autre, je me suis décidé à passer à l'étape suivante. Mais, je ne pouvais pas prendre le risque professionnel de prendre un "râteau" . Je lui ai donc dit indirectement que je voulais coucher avec elle. Elle m'a clairement reformulé la question. Mais elle m'a posé cette question avec un regard noir et un ton sec, guère équivoques sur ce que devait être la "bonne réponse" . Comprenant que j'allais prendre un "râteau" et qu'il s'agissait d'une collègue, je lui ai répondu que non, je ne souhaitais pas coucher avec elle. Vu que je lui avais quand même fait une avance, et pas sans raison, je lui ai dit que mon acte avait été motivé par le type de rapports que nous entretenions, à savoir qu'ils étaient pour le moins ambigües et que je souhaitais éclaircir la situation. Ne pouvant nier cet état de fait, elle m'a répondu en bredouillant : "Non, mais moi, je déconnais" . Et comportement que je juge étrange car je pensais que notre entrevue allait s'abréger, elle a relancé la discussion sur un autre sujet, comme si de rien n'était. Je vous passe le coup de poignard que j'ai reçu… Un sale coup, mais ça arrive, quoique je me sois quand même posé de sacrés questions. Pourquoi m'avait elle "allumé" ? A quoi cela rimait ? Surtout avec un collègue. Je vais maintenant vous lister un certain nombre d'évènements qui mis bout à bout m'amène à me poser la question de savoir si elle ne serait pas hystérique. Quelques temps après l'épisode précédemment narré, j'ai remarqué, lors de réunion ou de repas, qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de jeter des regards et des sourires à un certain nombre d'hommes. Et un en particulier. Lors des déjeuners, elle ne pouvait s'empêcher de chercher son regard et, lorsqu'elle le croisait, de lui lancer de grands sourires. But recherché ? Ne pouvant lui poser la question de savoir à quoi ce manège rimait, j'ai inversé les rôles. Je lui ai dit que cet homme passait son temps à la regarder béatement et que je trouvais cela hautement ridicule. A ces mots, elle s'est refermée, retournée vers l'écran de son ordinateur sur lequel elle s'est mise à pianoter nerveusement. Et le lendemain, sans que je ne lui demande rien, après le déjeuner, auquel je n'avais pas, exceptionnellement, participé, profondément dégouté par son comportement et son hypocrisie, elle m'a dit qu'effectivement, elle avait remarqué quelque chose d'étrange sur le comportement de cet homme… Sur la raison pour laquelle elle est venue me dire ça, j'ai bien fait quelques hypothèses, mais aucune ne semble évidente. Un autre jour, au détour d'une discussion, elle me dit : Et moi, je suis Emma BOVARY" . Interloqué, je lui ai lancé : "Quoi ? Qu'est ce que tu racontes ? " .Ayant senti que j'étais interloqué, elle m'a répondu : "Non, je déconne" … Etrange de s'identifier à Emma BOVARY. Au cours d'une autre discussion, elle m'a dit qu'un de nos collègues l'avait traité d'hystérique. Et il est vrai qu'il lui arrive de piquer de grosses colères, pas forcément justifiées. Je pense qu'elle a pris le qualitatif d'hystérique au sens le plus courant, et incorrect du terme, à savoir qu'il estimait que son tempérament était emporté. Je rajouterai qu'elle m'a dit que son apparence lui importait fortement (elle est toujours tirée à "quatre épingles"). Autre trait de son caractère, elle est" collante" avec moi, au sens figuré et propre, et ce malgré la "mise au point" précédemment décrite. Mais ce comportement n'est pas constant, alternant périodes "chaudes" et périodes de "grands froids" (je vous passe ce que je peux ressentir, mon coeur et mon moral faisant un yoyo infernal qui m'épuise). Pour continuer dans les comportements "étranges" , j'ai eu un soucis de santé important, je lui en ai parlé. Réaction : désolée sur le coup puis après, pas une seule question sur les suites. Superficialité ? Point important, elle est d'une intelligence au dessus de la moyenne, mais n'a pas toujours les pieds sur terre, minimisant certaines difficultés réelles dans le travail. Elle fait aussi constamment preuve d'impatience et de volonté de tout révolutionner, blâmant facilement ce qu'elle qualifie de manque de volonté et d'immobilisme chez ces autres collègues. Elle semble aussi incapable de se fixer géographiquement et professionnellement, changeant régulièrement d'employeur et de région, au plus grand détriment de la carrière professionnelle de son mari, obligé de faire avec. Tous ces éléments mis bout à bout, et après quelques recherches sur internet, je me pose maintenant la question de savoir si je n'ai pas face à moi une personnalité histrionique (hystérique). Honnêtement, si je ne l'appréciais pas (je ne dis pas aimer, car je ne sais plus…) et si je ne travaillais pas avec elle, il y aurait longtemps que je lui aurais tourné le dos. Qu'en pensez vous ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531512
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par didier61 | le 24/01/17 à 14:49

Bonjour,
Je viens par la présente publication témoigner de l'aide spirituelle très éfficace que j'ai bénéficié d'un monsieur a qui je dois le retour de ma femmes et mes enfants ainsi que ma prospérité sur le plan professionnel.
En effet, il y a deux ans, j'ai eu de sérieux problème professionnels qui m'ont conduire à la perte de mes entreprises. C'était une période de sécheresse financière qui a touché la stabilité de mon couple. C'est ainsi que ma femme m'a quitter avec nos deux enfants.
Dans mon malheur, un ami m'a recommandé les services d'un maître spirituel très efficace. Au début je n'y croyais vu je n'ai jamais faire de pareilles choses par méfiance.
Mais finalement, j'ai jugé bon d'essayer le coup en prenant contact avec le maître spirituel. Après deux semaines de rituels spirituels avec le monsieur, j'ai reçu une proposition de collaboration au quelle je ne m'attendais pas de la part d'un ancien collaborateur et m'a femme a repris contact avec moi dans la troisième semaine pour me demander de revenir à la maison avec les enfants. Aujourd'hui, je dispose d'une bonne situation financière et la paix a regagner mon couple.
Je tiens à faire ce témoignage pour permettre à ceux qui traversent des moments difficiles actuellement de bénéficier du service de ce maître spirituel très efficace.
Alors pour vos problème de:
-Prospérité financière,
-Retour de l'être aimé,
-Amour
-Blocage professionnel,
-Problème judiciaire,
-Maladie
veuillez contacter le maître spirituel sur gracianosilva50@gmail.com pour votre consultation.
Que les bénédictions soient.

Histoires vécues sur le même thème

Reve recurrent de chat - reves et cauchemars

image

Pour les relations avec mes parents, c'est possible que ce soit lié, mais de quelle façon. Hormis le fait que ce sont leurs chats, je ne vois pas. D'autant que pour le dernier reve ce n'est pas le cas, il s'agit d'un chat inconnu. Par contre sa...Lire la suite

Travailler la nuit - travail

image

Coucou. Je travaille à temps complet de nuit. Je pense que quand on est a temps complet, c'est plus facile pour le corps de s'adapter. Alors que lorsque des collègues passent de nuit ponctuellement, c'est très dur. Déjà, qu'est ce qui est le...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Être pompier